L’établissement

“ […] Garantir le droit au logement constitue un devoir de solidarité pour l’ensemble de la nation” : “Toute personne ou famille éprouvant des difficultés particulières, en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’existence, a droit à une aide de la collectivité […] pour accéder à un logement décent et indépendant ou s’y maintenir ».

loi n° 90-449 du 31 mai 1990 dite Loi Besson article 1

Convaincu dès son origine que le logement est une priorité pour tous, la Mandragore s’est construite autour de projets centrés sur l’insertion par le logement visant à permettre à tout à chacun d’être autonome dans son logement.

Les premières actions autour de l’hébergement se sont construites d’emblée dans le cadre de logements diffus permettant aux personnes hébergées de vivre dans  des conditions aussi proches que possible d’un logement stable de droit commun.

Aujourd’hui, la Mandragore au travers de l’ensemble de ses missions d’accompagnements se reconnait pleinement dans le développement de la politique dites du « Logement d’abord » qui fait de la stabilité dans le logement un prérequis à l’insertion.

Enfin, l’importance accordée à la notion de reconnaissance sociale  est primordiale.  La Mandragore a à cœur de mettre les personnes accompagnées au centre de ses actions. La participation et l’expression sont en effet les outils de la lutte contre l’exclusion. Elles sont le levier qui favorise l’insertion, l’apprentissage de la citoyenneté et le droit à prendre la parole.

Nous souhaitons développer notre réseau de bénévoles : Vous souhaitez vous investir dans une action sociale, Partager vos compétences, transmettre